Accéder au contenu Accéder à la recherche Accéder au menu principal

Laurent Mauvignier ne pourra nous honorer de sa présence, il s'en explique...

Afin d’organiser à la fois la venue de l'auteur et une rencontre avec les lecteurs, nous avons contacté le lauréat par l’intermédiaire de son éditrice Irène Lindon des éditions Minuit.
Hélas, Laurent Mauvignier a repris son travail d’écriture - il prépare un nouveau roman - et n’assure plus aucun déplacement tant qu’il ne l’aura pas terminé. Il a rédigé un courrier de remerciement que vous pouvez lire ci-dessous :

 

Toulouse, le 10 mai 17

Chères lectrices, chers lecteurs de la médiathèque de Carquefou,

Je voudrais d’abord vous remercier très chaleureusement pour votre prix, vous dire, ce que vous savez sans doute déjà, qu’un prix est toujours, pour un auteur, une forme de reconnaissance de son travail, mais d’abord et sans doute davantage une incitation, un encouragement à continuer à écrire.

J’ai eu l’occasion de recevoir plusieurs fois des prix décernés par les lecteurs eux-mêmes, dans de nombreuses médiathèques ou des prix comme le Livre Inter, et c’est toujours le même plaisir que de voir combien les lecteurs sont souvent plus engagés, plus généreux, plus à l’écoute du travail des écrivains que beaucoup de « professionnels » du livre. C’est donc capital pour les écrivains, puisque, après tout, on n’écrit pas seulement pour soi. Il est très important que vous soyez là, que des gens reçoivent ces livres qu’on va chercher on ne sait où en nous-mêmes.

J’ai passé énormément de temps sur les routes depuis quelques mois, et j’ai un grand besoin de retrouver mon bureau, mes cahiers, mes notes, mon ordinateur. Un grand besoin de retrouver ce qui fait le cœur de mon travail, ce moment où un livre, peut-être, pourra naître. Je suis donc désolé de ne pas venir vous remercier de vive voix, mais nous savons tous que ce qui nous réunit ce sont les livres, et que c’est par eux que non seulement nous nous rencontrons vraiment, mais aussi par eux que nous nous retrouvons ensemble.

Bien cordialement à tous,
Laurent Mauvignier

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir