Accéder au contenu Accéder à la recherche Accéder au menu principal

Mariages de saison, de Jean-Philippe Blondel, est un roman léger et agréable, qui se lit facilement.

Corentin assiste son parrain Yann en tournant avec lui des vidéos de mariage, pour travailler les week-ends, tout en hésitant sur la direction à prendre pour assurer son avenir. Il a l'idée de confronter les mariés, puis ses proches, à des confessions intimes face caméra, et ce procédé original donne une touche de vie supplémentaire au roman. Les mariages sont parfois assez folkloriques, typés, tel celui des deux femmes, ou celui du couple mûr poussé par ses enfants. De rencontre en rencontre, au fil des cérémonies, Corentin s'interroge sur lui-même et ses choix, et apprend, en y mettant tout de même le temps, à définir ce qui lui convient.

J'ai toutefois un bémol à formuler sur la fin qui m'a déçue par une forme de retournement, certes malicieux, mais qui remet en cause une belle impression sur un des premiers mariages, avec le discours de la mariée à son futur mari. J'ai beaucoup aimé l'intervention "droite dans ses bottes" du père de Corentin face à la caméra.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir