Accéder au contenu Accéder à la recherche Accéder au menu principal

Un roman pour adolescent mais pas seulement...les adultes apprécieront également la sensibilité et le thème du récit.

vitessesurpeau3« La première chose que j’ai faite après ta mort, c’est de me taire ».

Ca fait un an qu’Elina se tait, ne sourit pas, ne rit pas et ne verse pas une larme : « J’ai aussi perdu le sourire et tout ce qui te faisait m’appeler ta petite étincelle ». Un an que sa mère est décédée, percutée en vélo par une voiture. Ni son père, ni sa mamie (avec qui elle entretient une belle relation) n’y peuvent rien.

Ses journées, Elina les occupe à aller au collège et ensuite elle se rend au Jardin des Plantes. Le soir, dans sa chambre, elle contemple inlassablement la reproduction du tableau de Raoul Dufy.

Au jardin des Plantes, elle s’assoit sur un banc, y reste des heures, elle « végète parmi les végétaux ». Elle observe les joggeurs courir dans le parc, tous dans le sens des aiguilles d’une montre.

Alors qu’elle pense à sa mère, qu’elle aimerait tant retrouver, elle se met subitement à courir mais dans le sens contraire des joggeurs : « Je vais remonter le temps jusqu’à toi ».

Un jour, alors qu’elle court dans le parc, elle est approchée par une vieille dame en fauteuil roulant, Violette. Petit à petit, des liens se nouent. La relation avec Violette devient importante pour Elina, quant à la vieille femme, brisée par la vie, elle « vie par procuration » à travers l'adolescente.

Sa relation avec Violette va-t-elle redonner à Elina l’envie de reparler et de s’ouvrir à la vie ? Violette détient un lourd secret mais quel rapport avec Elina ?

Un roman qui aborde la lente reconstruction de la vie d’Elina et de son deuil. Comment continuer de vivre malgré l’absence, malgré la tristesse ?

Un beau roman, d’une grande sensibilité, signé : Fanny Chiarello.

OPAC Recherche Simple

Si vous avez aimé Fanny Chiarello :

OPAC Recherche Simple